Louise

Louise, petite Togolaise de 7 ans, vit cachée à cause de la fente labiale, plus communément appelée « bec de lièvre », qui déforme son visage. Dans de nombreux pays, naître avec une malformation faciale scelle le destin de l’enfant : considéré comme maudit, ce dernier ne pourra jamais aspirer à une vie normale.

(Lire la suite…)